Combien coûte l’école ?

Combien coûte l’école ?

Bien que le système d’enseignement eût été rendu gratuit par Jules Ferry dans les années 1880, celui-ci a depuis bien changé et bien que des programmes d’enseignement soient gratuits et rendus accessibles par tous, il existe aujourd’hui plusieurs écoles qui sont payantes, aussi bien dans les cycles primaire et secondaire que dans l’enseignement supérieur. Bien que personne ne soit forcé d’intégrer un établissement payant, certains programmes ne sont accessibles que moyennant un financement et ne sont donc pas accessibles par tous.

Si vous souhaitez en apprendre plus sur les coûts des différents types d’établissements en France, cet article vous sera utile. Sachez que même si vous souhaitez intégrer une école privée qui nécessite un financement, il existe des solutions qui peuvent vous aider à payer les frais de scolarité, que ce soit par l’intermédiaire de l’État ou en passant directement par le système interne de l’école. Avant d’éliminer des établissements, il est donc important de se renseigner sur les différentes options qui s’offrent à vous.

Les différents coûts à prendre en compte

Avant de passer à l’inscription dans une école, il est important de prendre en compte le budget global que va représenter une année d’enseignement. Dans le cycle primaire et secondaire, les écoles publiques sont entièrement gratuites et les parents n’ont pas à débourser un centime pour financer les cours. Néanmoins, d’autres coûts vont intervenir dans la scolarité comme par exemple les fournitures scolaires, l’inscription à certaines options sportives ou même les frais de cantine. Si vous choisissez une école privée, il faudra y ajouter les frais d’inscription, qui peuvent varier selon l’école. Sachez que si l’enseignement privé peut sembler réservé à une “élite”, il se trouve que 17% des élèves français sont en fait inscrits dans ce type d’établissements. Dans les écoles maternelles et élémentaires, les frais peuvent s’élever jusqu’à 300€ par ans, 500€ dans les collèges et jusqu’à 700€ dans les lycées.

Bien que les frais de scolarité dans les écoles du cycle primaire et secondaire puissent parfois représenter un certain budget, celui-ci est minime en comparaison de celui des écoles privées de l’enseignement supérieur qui s’élève à plusieurs milliers d’euros, parfois même jusqu’à 15 000€. Il existe cependant des écoles publiques comme des universités qui permettent d’accéder à l’enseignement supérieur sans se ruiner.

Les solutions de financement

Bien qu’il existe de nombreuses écoles publiques dans l’enseignement supérieur, certains programmes ne sont dispensés que par des écoles privées et ne sont donc accessibles que moyennant un certain montant de frais de scolarité. Dans certaines écoles, ces frais peuvent atteindre des sommes considérables et tous les étudiants n’ont pas forcément les moyens d’y accéder. Néanmoins, il existe diverses solutions de financement qui peuvent les y aider. La solution la plus commune est celle des bourses d’études. Celles-ci sont généralement proposées en interne par les écoles elles-même car les bourses de l’État ne sont pas accessibles pour les écoles privées.

Une autre solution très répandue est celle du contrat d’alternance. En effet, les études supérieures ont pour objectif de permettre à l’étudiant de s’insérer progressivement dans la vie professionnelle au travers de stages mais aussi d’autres missions professionnelles. Certaines écoles proposent des cursus alterné avec des cours seulement certains jours de la semaine, ce qui permet aux étudiants de trouver un contrat de travail parallèlement à leurs études.

Il peut s’agir d’un CDI ou d’un stage, mais aussi d’un contrat de professionnalisation qui peut s’étendre sur un ou deux ans et qui permet non seulement d’acquérir de l’expérience dans le milieu professionnel mais également d’être exempté des frais de scolarité, qui sont pris en charge en totalité par l’organisme d’accueil. Si vous souhaitez intégrer un établissement privé, il est donc important de se renseigner sur les différentes options de financement qui s’offrent à vous et d’envisager toutes les possibilités avant de prendre une décision.